Petits Élèves de la Nature, la page facebook

NOUVEAU : Pour poser vos questions lors du direct c'est sur le Forum LGC - MERCI 

**********Bonjour à tous les lecteurs-visionneurs du Grand Changement ! C’est Marion (LGC3).
**********Je tenais à m’excuser au près de vous pour ce manque de nouvelles. Je suis ces dernières semaines absorbée dans plusieurs projets, et ce matin au réveil je me suis dit qu’il fallait que je vous partage l’un d’eux.
**********Il y a quelques temps dans une vidéo où j’avais été invitée chez Sylvie (LGC1), nous parlions d’activités autour de la nature à faire avec nos enfants.
**********J’y expliquais que nous faisions un « club nature » avec mes enfants et mes petits voisins.
sudoku
Sudoku spontané

**********Comme vous le savez, nous faisons l’ÉCOLE À LA MAISON. Je pense sincèrement que le PLAISIR est la source la plus efficace d’apprentissage. Se baser sur le plaisir et la motivation d’un enfant donne du SENS à ce qu’il apprend. Ainsi, mon but n’est pas d’enseigner à mes enfants, mais de leur permettre de S’ENSEIGNER EUX-MÊMES en ne faisant que mettre à leur disposition des activités et en leur proposant des jeux autour des apprentissages « classiques » (lecture, maths, art…) Ainsi seulement, en se laissant guider par leur ressenti et leur joie, ils découvrirons et épanouiront leur personnalité dans toute sa splendeur.
12004825_1601109373444961_6945503421381263627_n

***********La lecture du livre en anglais « the garden classroom » de Cathy James,
a été une révélation pour moi. Elle y présente quelques activités à réaliser en extérieur, autour des sciences naturelles, des maths, de la littérature, de l’art.
**********J’ai alors réalisé que la plupart des apprentissages peuvent se faire spontanément et en immersion dans la nature. Nul besoin de matériel cher ou à la mode, ce que la nature nous offre est gratuit, les matériaux et les enseignements y sont abondants ! L’apprentissage s’y fait de manière multi-sensorielle et spontanée. J’ai alors décidé de pousser l’idée plus loin.
travail cercle light
La géométrie est partout, comme le montre nos « travaux » sur le cercle ou la spirale (on a même trouvé une spirale dans les cheveux de mon fils^^).
travail spiral2

**********Cette gratuité signifie aussi que les pays les plus pauvres peuvent en profiter et n’ont besoin d’à peu près rien (pas même de structure scolaire, cahiers, stylos, polycopiés…) ! Quel espoir !

symétrie feuilles
Voici un jeu sur la symétrie : chaque feuille est coupée en deux et l’enfant doit réunir les paires.
collier glands light
De la symétrie également dans ce collier si amusant à confectionner.
unités de mesure
La fractions sont tout à coup simple à expliquer !
le sens du toucher light
Et les « travaux » sur les 5 sens sont si évidents !

**********Dans l’attente de créer un livre sur le sujet, j’ai créé une page facebook que j’alimente chaque jour de nouvelles idées créatives. J’y note les « COMPÉTENCES » acquises au travers de chaque activité, non pas afin de les faire rentrer dans des cases mais pour rassurer et « prouver » combien les enseignements sont riches et complets sans que nous ayons à forcer un enfant ou à l’asseoir passivement sur une chaise devant des travaux qui ne l’attirent pas. Messieurs dames, ce temps là est révolu… !
saut flaque copie
Eh oui, comme toute expérience spontanée, sauter dans une flaque apprend tellement… <3

COMPÉTENCES :
– compréhension de la consistance de l'élément eau
– compréhension du rapport de cause à effet (plus on saute haut, plus l'eau gicle fort)
– sens du toucher : le mouillé, le froid
– aise et confiance en son corps
– savoir s'amuser sans barrières (pas de peur de se salir)

tampons fleurs
Nous créons même nos propres peintures à base de jus de végétaux+farine, et nos tampons à l’aide de feuilles et de fleurs.

Vous êtes curieux d’en savoir plus ?
Venez liker –> la page des Petits Élèves de la Nature <– et y partager vos idées, commentaires, impressions !

A très vite, promis, je reprends bientôt les vidéos, avec par exemple le thème du minimalisme et de la simplicité volontaire <3

Je vous embrasse bien fort et avec amour les amis !

Marion Eberschweiler LGC3
<3



Important : Vous êtes invité à reproduire ce texte pour le transmettre en mettant ceci : « Trouvé sur http://www.legrandchangement.tv » Merci !


Recevez les programmes
de la TV par Email...

Dites nous où vous envoyer les infos :

12 commentaires

  • Mariepaule Il y a 1 année

    Quelle tendresse en mon coeur pour cette auda cieuse démarche !

    Quel bonheur de voir émerger cette nouvelle manière d’être en parfaite correspondance avec notre « être ».

    Merci Marion pour ce petit caillou… rires : bien plus grand qu’il n’y paraît… sur le chemin de la… con naissance dans la plus grande des simplictés.

  • LGC3 Il y a 1 année

    Merci, quelle douceur dans ton message ! Tu es mon rayon de soleil !

  • Marie Hélène Il y a 1 année

    Bonjour,
    C’est une très belle idée ce model d’apprentissage. Mais c’est bien aussi que les enfants sortent de leur milieu familial; connaitre l’autre, la mixité du genre, mixité culturelle, du milieu social etc…….cela fait aussi parti de l’apprentissage.
    Aller à l’extérieur du milieu familial c’est aussi avoir la possibilité d’avoir un espace à soi, sans les parents.
    Rester dans le système familial, c’est aussi donner une grande place aux parents, c’est « une sorte de toute puissance ».
    Je pense qu’il faut un bel équilibre entre la maison et l’extérieur; l’école à la maison mais les activités à l’extérieur.
    Un enfant se construit sous le regard de ses parents mais aussi en dehors de ce regard.
    Et je ne vous parlerais pas de ce qu’il se passe dans certaines familles…..

    Bonne continuation

  • Sarah Il y a 1 année

    J’ai une petite fille de 20 mois et un petit bébé en route. Je projette de faire l IEF, donc je te suis partout ( le grand changement, Facebook ) car tu es une source d inspiration, tu es notre rayon de soleil pour nous aussi! Je suis donc ravie de voir que tu souhaites réaliser un livre sur ce thème qui est passionnant, et qui sera inspirant pour beaucoup.
    Je t envoie pleins de belles pensées et d’encouragement pour poursuivre tous tes projets et continue à nous faire partager! Merci Marion!

  • Edwige Mandaline Il y a 1 année

    Bravo, magnifique ! Quelle créativité, joie et tout le bonheur de vivre de tels instants, je me mets à votre place et surtout QUELLE LIBERTE d’apprentissage ! La vie, quoi <3 <3 <3 ….et bien sûr plein de mandalas 😉

  • LGC3 Il y a 1 année

    Merci Edwidge <3 <3 <3

  • LGC3 Il y a 1 année

    Woua merci Sarah je suis très touchée ! Heureuse de croiser ton chemin <3

  • LGC3 Il y a 1 année

    Je pense qu’on se fait rapidement une idée « toute faite » de ce que peut être l’école à la maison, par comparaison à l’école. Les enfant en IEF sortent énormément de leur maison et de leur cadre familial, ils ont des tas de copains (par exemple ici les voisins qui débarquent le soir après leurs cours) et d’activités.
    Pour ce qui est de l’espace à soi, c’est bien en les laissant tranquilles qu’ils peuvent en créer un, et non à l’école où ils n’ont aucun endroit de paix et de replis même en cas de problème (peine engendrée par un autre élève ou un professeur) ou de simple envie de solidute/tranquilité.
    Je ne crois pas en la toute puissance du parent s’il est bienveillant et que son but et l’autonomie de son enfant et de ne lui servir que de guide. Le « maître » ou la « maîtresse », par contre, ont pour but d’enseigner des savoirs d’une manière qui ressemble bien plus à de la toute puissance, le savoir y est forcé (dans le sens « à des horaires et des rythmes indépendants de l’enfant, de sa passion où simplement de son bon vouloir »), ils sont ceux qui délivrent les notes, les « tu es bon, tu n’es pas bon », qui sont également fonction des autres élèves et par conséquent d’une compétition (même involontaire) plutôt que d’une coopération.
    Les savoirs délivrés par l’école sont arbitraires et n’ont pour but que de répondre à notre système économique et aux emplois qu’il délivre, basés sur l’augmentation permanente du capital et l’épuisement des ressources de notre belle planète… Pour créer ensuite des écoles dont les horaires correspondront aux emplois des parents en guise de garderie (il faut savoir qu’à l’époque actuelle, pouvoir rester à la maison et se passer du salaire d’un des parents pour faire l’IEF est un luxe) pendant que tout le monde est séparé et que les liens inter-humains deviennent plus fébriles, impactant tout les domaines (de l’amour familial à l’amitié et l’amour amoureux, en passant par la capacité d’empathie envers les autres espèces) Pour moi, (et uniquement pour moi) tout cela n’a que très peu de sens.
    Je ne vois pas l’école à la maison comme un passage nécessaire pour toutes les familles, mais comme pouvant servir de tremplin vers de nouvelles façons d’enseigner, plus libres, et ayant pour but premier l’épanouissement de l’enfant et non les conjectures économiques.

  • Marie Hélène Il y a 1 année

    Bonsoir,
    Il ne me semble pas avoir fait l’éloge de l’enseignement « classique ». Je notais qu’il faut un bon compromis des 2: extérieur et intérieur familial. C’est tout…..
    Seul un enfant sait ce qui est épanouissant pour lui, car dés qu’un adulte pense que cela est « bien ou pas bien » pour l’enfant, il le pense à travers ce qu’il est lui-même.
    Et une expérience personnelle, n’est qu’une expérience personnelle…..
    Désolée de voir que mes quelques lignes aient étés prises comme de la critique….
    Bonne soirée

  • Mariepaule Il y a 1 année

    Infiniment touchée par tes mots « tu es mon rayon de soleil » +++
    Etre ainsi ac cueillie par de là les apparences… c’est ainsi que moi m’aime je navigue 😉
    Avec toute ma tendresse,
    Bon voyage… matelote 😉

  • LGC3 Il y a 1 année

    Non, rassurez-vous, je n’ai pas pris vos paroles comme de la critique, mais comme exprimant une crainte. Peut-être que du fait que ce soit « écrit » mon ton n’y était pas, mais j’ai simplement expliqué nos motivations de façon « plate » afin de vous donner des éléments rassurants.
    Pour aller plus loin, pour ce qui est des enfants, j’ai noté que que ce soit au travers d’un étranger, d’un parent, d’un copain, l’enfant aime imiter, c’est en lui (nous avons des neurones miroirs qui nous font imiter afin de reproduire ce qui peut être utile à notre survie). Que nous soyons actifs ou passif, l’enfant reproduira aisément ce que nous faisons. Je ne crois pas qu’il ne faille pas interagir (certains le conseillent), il faut simplement vivre notre propre personnalité. L’enfant y puise ce qu’il souhaite, et quand il ne veut pas, j’estime qu’il faut le respecter (dans la mesure du possible évidement).
    Quoi qu’il en soit, au vu des crises actuelles, je pense qu’il est bon de leur transmettre des valeurs comme la coopération, la tolérance, le respect de la planète et des autres êtres vivants, au travers de nos propres actions et réactions ainsi qu’au travers de nos explications. Nous ne pouvons pas être totalement neutres quand nous éduquons, et ce n’est pas plus mal, l’essentiel est de laisser se développer l’autocritique et l’autonomie de l’enfant 🙂
    Qu’en pensez-vous ? Passez une belle journée

  • Mariepaule Il y a 1 année

    Bon jour… Marion… Marie Hélène,
    L’en vie de mettre ma petite note de musique dans votre partition 😉
    Toutes 2 vous exprimez une manière d’être et cherchez le meilleur pour… l’enfant.
    Je suis 3 fois grand’mère et j’ai eu 2 fils.
    Ce que je remarque, en mon aujourd’hui, c’est, qu’effectivement, tout comme par le passé… sourires et… malheureusement c’est encore… le présent… le cadre éducatif tel qu’il est mis en place et exercé dans notre pays n’est pas conforme aux besoins des enfants.
    Bien sûr… je re con nais volontiers que nous avons la « chance » de demeurer dans un pays où l’éducation aux enfants est… don née… même si… là encore… tout n’est pas aussi… simple qu’il y… paraît ou que l’on veut le laisser… entendre ou voir ?
    J’m à poser ainsi mes propres interrogations.
    Pardon Marion, si ce débat ne fait pas partie de ce que tu souhaitais mettre en place.
    Le débat ? En fait, il est une méthode… le ho’oponopono… connaissez vous ?
    Celle-ci consiste à exprimer lors d’un différent quel qu’il soit « je suis désolée… pardonne moi… merci… je t’aime ».
    Si ma mémoire est… bonne (rires) c’est à Hawaï ou ? Lorsqu’une discussion commençait à prendre un ton un peu plus… aigü (?) la tribu se r’assemblait et palabrait jusqu’à ce que les 2 ou… 3 ou… personnes aient trouvé un terrain… d’entente.
    En fait, le ho’oponopono fut adapté pour nos pays dits « civilisés » en une prière avec ces quelques… mots.
    Tout cela parce qu’en notre aujourd’hui nous ne prenons plus le temps de nous… poser… pour pauser nos… argumentations et mettre en comm’un nos idées et le pourquoi nous souhaitons mettre tel ou tel fait ou… action en… avant.
    Voyez vous… sourires : ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ou… écrit (rires) qu’autrefois c’était… mieux car ce serait… faux.
    Cela n’est pas pour au tant que ce soit une… bonne… (sourires)… raison pour avancer sans tenir compte de l’évolution du monde dans lequel nous vivons.
    Il me semble que cette période est des plus intéressantes même si l’on peut être perturbé par tout ce qui se passe.
    Nous bénéficions du net et de la présence de personnes comme… Marion qui se proposent de mettre en place et de… discuter… d’une nouvelle manière d’aborder l’enseignement en plaçant… l’enfant… au coeur du… programme avec son évolution et surtout son… bien être.
    Cela, je l’approuve pleinement car il est… grand temps… que cela soit… réalisé et com pris.
    Certes, cela demande beaucoup de courage… de persévérance et de… foi tout d’abord en soi mais surtout en… l’amour qui guide cette délicate intention.
    C’est avec beaucoup… d’attention et de… sympathie que je vais continuer à prendre connaissance de l’évolution de ton projet Marion.
    Merci à toutes les 2 : Marion et Marie Hélène d’être venues à m’offrir, de par votre éch’ange, le son ou plutôt la note… de ma propre petite voix dans cette merveilleuse chorale du chant de la création d’un monde meilleur pour les lendemains de nos… enfants… petits enfants.;-)

Ajouter votre commentaire

Your email address will not be published.