« Ma nuit noire de l’Âme… » VibraConférence en direct avec Caroline Blanco…

8325
Publié le 13 mai 2015 par admintv

NOUVEAU : Pour poser vos questions lors du direct c'est sur le Forum LGC - MERCI 

VibraConférence Interview avec Caroline Blanco « Guérison Intuitive »… Le 13/05/2015 à 20h00 heure de Paris « Ma nuit noire de l’Âme… » VibraConférence en direct avec Caroline Blanco.

Voici le lien pour poser vos questions lors du direct :

https://plus.google.com/events/c9a8bkevvhsh7723i0c15dqhiqg

 

« Ma nuit noire de l’Âme… »

Il y a longtemps que je ne donne plus de nouvelles que ce soit sous forme d’articles, de web-conférences ou via la newsletter. Vous êtes en droit de vous demander pourquoi et c’est à cette question que je voudrai répondre.

Pendant presque 10 mois, j’ai vécu ce que l’on appelle plus communément « une nuit noire de l’âme ». Cela a été très éprouvant sur le plan psychique et je ne me sentais plus en état de partager quoi que ce soit et encore moins ce qui me traversait.

Je ne peux pas vous donner par écrit tous les détails de ce par quoi je suis passé et c’est pour cette raison que je me suis tournée vers Stéphane afin de proposer une vibra-conférence sur ce sujet. À travers mon témoignage, j’espère pouvoir aider ceux qui sont peut-être aussi en train de vivre cette expérience à y voir plus clair.

Ce que j’ai vécu c’est avant tout un processus de déconditionnement et de dissolution de mes mémoires. Je ne suis pas en train de vous dire que je suis devenue ce qu’on appelle « un être éveillé », non loin de là, mais je suis chaque jour un peu plus en train de goûter à la conscience hors du mental.

Ce processus avait déjà été enclenché avant, mais à travers ma nuit noire c’est un grand nettoyage qui a pris place. Une grande partie des mémoires émotionnelles, des croyances et des peurs les plus profondes sont remontées à la surface pour pouvoir être lâchées totalement.

Enormément d’identifications et de définitions de « moi » ont étés bousculées pour être vues comme étant illusoires et infondées. Mes connaissances et mes compréhensions intellectuelles ont étés déconstruites et c’est donc une grosse partie des fondements de ma personne qui se sont écroulés petit à petit durant ces 10 mois.

Le coup de grâce à eu lieu il y a quelques jours lors d’une retraite organisée par Quentin Disneur. Une de mes mémoires qui résistait à ce changement a fini par céder face à la douceur et l’amour que j’ai rencontré.

Depuis, une ouverture a vraiment pu voir le jour et une confiance a donné naissance à une paix et à une détente incroyable. Il reste encore des pensées, des schémas mentaux et des attachements, le travail est loin d’être finit, mais la dissolution se fait désormais avec une telle légèreté! Ils sont accueillis dans une confiance totale de ce qui est et de ce qui me porte.

Je sais que cette mutation que je vis n’est que le début d’une profonde transformation, mais ce qui a besoin d’être encore intégré demande chez moi à être partagé. L’expérience par laquelle la conscience va s’éveiller à elle-même s’exprime chez moi par le partage et par la reconnaissance de ce que je suis à travers les autres. Ceux-là même qui viendront vers moi sont certainement ceux qui font aussi l’expérience de se reconnaitre eux-mêmes à travers moi.

Tout est toujours parfait !
Caroline Blanco

On compte sur vous pour votre présence lors du direct et vos partages.

Merci,
Stéphane

VibraConférence organisée par : http://www.legrandchangement.tv et http://guerisonintuitive.com/



Important : Vous êtes invité à reproduire ce texte pour le transmettre en mettant ceci : « Trouvé sur http://www.legrandchangement.tv » Merci !


Recevez les programmes
de la TV par Email...

Dites nous où vous envoyer les infos :

Catégorie Tag

31 commentaires

  • vero Il y a 2 années

    merci caroline de cette franchise, et de partager cette nuit noire, je suis sûre que ça va aider plein de personnes qui n’osent jamais dire que « ça va pas bien »! belle alchimie…et belle route à toi!

  • nicole Il y a 2 années

    en effet Quentin est extra
    car malgré la distance, en l.écoutant, du Québec , je me suis effondrée en larmes qui a duré pendant toute la soirée
    son rayonnement m’a aidée à débloquer qq chose en moi qui m’a permis enfin de respirer

  • soleil Il y a 2 années

    Bonsoir Caroline,
    Rien n’est hasard, ce passage est utile, il nous permet de choisir entre la lumière et le noir.
    1 année de combat pour moi, mais ce combat est éternel.
    les cinq phases de l’éveil:
    1-phase de combat
    2-phase de réflexion
    3-phase de paix
    4- phase de transcendance
    5-phase de joie
    Merci pour ton témoignage et ton courage.

    PLEINS DE SOLEIL DANS VOS VIES
    Sonia

  • solange, petit koala Il y a 2 années

    vous avez completement raison , une depressio, est liberatrice les antidep empeche d aller au fond du travail

  • Brun Jean-Philippe Il y a 2 années

    Bonjour,

    Merci Caroline de ce témoignage vraiment clair et précis qui va servir à beaucoup de personnes.
    Ne t’inquiètes pas, tout ce que tu décris est normal, tu n’as pas de problèmes psychiques. C’est un processus sain et logique d’évolution de la conscience, un passage vers une vibration supérieure qui se fait à cause de ta prise de conscience et de ta compréhension chaque jour un peu plus, de ce qui est vraiment.

    Je suis intéressé si tu le souhaites à partager avec toi mon expérience, car je vie une expérience assez similaire, que nous pourrions ensemble mieux comprendre.

    Brun Jean-Philippe d’Energie Vitale Communauté

  • fontaine clotilde Il y a 2 années

    merci pour cette conférence qui m’éclaire sur les ressentis que je traverse au quotidien et c’est très rassurant

  • Jacqueline Il y a 2 années

    Bonsoir à tous les deux.
    Est-ce qu’on peut avoir plusieurs nuits noires durant une vie ? Merci.
    Jacqueline

  • jeannine Il y a 2 années

    bonsoir à vous,
    tous les saints de toutes les religions ont vécu la nuit noire de l’âme à leur époque…donc nous allons tous vers la Sainteté à brève échéance…chic alors…amour et lumière…

  • Nadine Il y a 2 années

    Ça peut ns retomber dessus au moment ou on s’y attend le moins, aussi haut soi t-on dans la foi. Il suffit d’un événement malheureux peut être… Rien que d’y penser c’est très impressionnant

  • thomas Il y a 2 années

    je vis des hauts et bas ,maladie bipolaire,et les bas de dépression sont très douloureux,nuit noire.Comment en sortir? J’ai pris la vibra conférence très en retard,à21h20…

  • Rumelhard Il y a 2 années

    Bonsoir Stéphane et Caroline

    Très important Caroline et Stéphane de parler de ces pas-sages que je crois, quand ont est sur le chemin de l’Eveil nous avons à traverser tous , Vraiment , mais ce qui est très courageux c’est de le témoigner , parce que je suis sur que beaucoup pense être seul àle vivre
    De tout coeur belle soirée à NOUS TOUS
    Liliane / Lys

  • malika Il y a 2 années

    Bonsoir Carole , belle vibra conférence, merci de l’avoir partager avec nous plein de lumières sont venu m’éclairer
    A très bientôt

  • Marie-Eve Il y a 2 années

    La dimension collective de ceci (telle que Quentin l’a dit à Caroline) a été exprimée par Yvan Poirier d’une autre manière : « Nous croyons penser. En réalité nous ne faisons que canaliser des formes-pensées.  »
    Dans la mesure où ces égrégores sont là, nous y sommes soumis, et nous les captons d’autant plus avec l’arrivée de nouvelles énergies qui provoquent une perméabilité entre les dimensions. C’est ma vision de la chose.

  • LGC1 Il y a 2 années

    Merci à vous 2 pour ce très beau Partage. Il m’a rappelé certains moments que nous avons évoqués ou vécus en direct avec Nathalie dans le dernier atelier.
    http://legrandchangement.tv/video/les-zateliers-du-grand-changement-8-avec-nathalie-holstein-le-6-mai-2015-a-14h-heure-de-paris/
    Heureuses les jarres fêlées qui font pousser les fleurs et passer la lumière 😉

  • AnneMessagère Il y a 2 années

    UN MESSAGE DES ARCTURIENS sur « La nuit avant l’ouverture » :
    http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca/?p=18175

  • jocelyne Il y a 2 années

    merciiiiiii <3 ça m'éclaire vraiment, je me réjouis de cette libération, je résiste tellement et pourtant je ressens tellement le bien être que ça m'apporterait que ces larmes longtemps contenues se libèrent…. je me retrouve tellement dans ce témoignage et me ressens tellement impuissante en même temps ….

  • Annie Il y a 2 années

    merci pour cette émission !
    j’ai connu cela aout 2014 ;je me suis bien reconnue dans ce récit. Ce fut terrible à vivre jours et nuits surtout ce premier mois et il faut aussi des mois pour totalement s’en remettre et prendre du recul. Je peux avoir la confirmation maintenant que c’était une étape. Même si je savais que c’était probablement un nettoyage pour une évolution, une étape initiatique, ce n’est pas facile du tout. J’ai été seule avec ça en ne me sentant pas comprise auprès même de professionnels énergétiques qui n’avaient pas compris. Les étiquettes réelles ou supposées vont alors vite et rajoutent de la souffrance. C’est mieux quand c’est derrière ! C’est important d’informer pour que les gens sachent ce qui peut se passer.

  • cavalin Il y a 2 années

    HA LA LA c’est bien moi en ce moment, y’a plus rien, depuis des mois, les réveils en angoisse etc…… le bazar dans mon entourage …… cela fait du bien à écouter. Mais le soulagement ???? j’aimerai bien re-ressentir l’énergie bienfaitrice de la vibration positive !!!!!

  • Isambert Marie Il y a 2 années

    Grand merci, Caroline; intervenante en Méthode de Libération des Cuirasses, avec beaucoup d’évolution pendant ma formation et depuis. pour moi aussi tout à basculé en aout dernier, je sens une grande libération, une grande pulsion de vie et dans le même temps toute la bouillasse qui venait remontrer son nez. à ce moment là, je me disais, ça y est, ma vie à changée, ma nouvelle vie est installée comme thérapeute, le deuil de mon mari est réglé, je touchais une vastitude du « tout est simple » puis un grand plongeon s’est amorcé dont je suis sortie vers avril, je ne sais plus vraiment. Cela correspond vraiment à ce que tu exprimes. Pas de migraine mais après le plongeon, la perte de repères quand je suis remontée c’est le corps qui a bloqué, un dos bloqué, une sciatique, un genou, les messages étaient clairs quant à mes résistances
    grand merci d’avoir exprimé tout cela dans la simplicité car j’ai passé une année bien compliquée

    Marie

  • christelle Il y a 2 années

    Merci Caroline pour ton témoignage et merci à Stéphane d’avoir permis à ce témoignage d’être.Je me sens beaucoup moins seule et étrangère sur « Terre » depuis que j’ai découvert « le grand changement »
    .Merci du fond de mon coeur et même plus encore….

  • Christophe Dehem Il y a 2 années

    Un très grand merci, Caroline, d’avoir suivi ton intuition en faisant cette vibraconférence. De toute évidence, elle devait être faite (le nombre de « j’aime » en témoigne). Le moment était venu où les digues devaient rompre…
    Étant dans la Nuit Obscure depuis de longues années, je t’ai écouté avec plaisir. J’ai aimé ta personnalité et l’humilité que tu dégages. Je suis sûr que tu vas pouvoir aider beaucoup de gens en ces moments où cette expérience commence à se répandre (une fois de plus, le nombre de « j’aime » en témoigne !). Je te souhaite plein de succès, de bonheur et de bonnes choses. PS/ Au cas où cela intéresse quelqu’un, j’avais constitué jadis une compilation d’extraits très parlants de Saint-Jean de la Croix afin d’essayer de faire comprendre à d’autres ce que je vivais. Vous pouvez l’obtenir par simple demande à christophe.dehem@gmail.com

  • Christophe Dehem Il y a 2 années

    Caroline en a bien parlé dans sa vibraconférence, mais je crois qu’on n’insistera jamais assez sur le point suivant : Quand on se trouve face à quelqu’un qui est dans la Nuit Obscure, il convient de faire preuve d’une humilité et d’une qualité d’écoute infinies ; Il faut pouvoir recevoir et accueillir ce que l’autre dit inconditionnellement, sans réagir (sauf si on est sûr que ça vient d’en haut).
    Dans la Nuit Obscure, Dieu nous libère de nos attaches pour nous faire entrer dans le lâcher prise. Or le mental cherche toujours à contrôler. Selon la belle image de Caroline, il nous fera donc toujours ramer à contre-courant, ce qui ne peut qu’augmenter la souffrance. Face à quelqu’un qui est dans la Nuit Obscure, il nous faut donc surtout, surtout, SURTOUT absolument mettre de côté le mental !!! Ne pas comprendre cela , c’est, comme le dit Saint-Jean de la Croix « les crucifier à nouveau et ne pas comprendre que ce n’est plus le temps d’utiliser de tels moyens, mais de laisser ces âmes dans l’état de purification où Dieu les a placées, de les consoler, de les encourager à vouloir cette épreuve tout le temps qu’il plaira à Dieu. Jusqu’alors, en effet, il n’y a pas de remède, quoi que fassent ces âmes, et quoi que disent leurs confesseurs »
    Je dis, ou plutôt je HURLE cela dans les larmes et dans le sang, car j’ai énormément souffert de personnes qui ont cherché à mentaliser ce que je vivais. Ce dont on a désespérément besoin quand on est dans la Nuit Obscure, ce n’est pas d’un psychologue ou d’un thérapeute, mais d’une sage-femme qui nous encourage à mettre notre mental de côté pour renaître à la vie nouvelle qui se reçoit de l’Esprit…

  • Yvel Il y a 2 années

    Bonjour Stéphane et Caroline.
    Merci à l’infini pour votre travail et témoignage. Vous êtes comme des anges qui traversent cette époque.
    Je désire partager avec vous mon expérience. La nuit obscure (et non nuit noire par respect pour nos amies/is appelées/és « Noirs ») est bien de St Jean de la Croix.
    Je ne sais si j’ai traversé une déprime ou bien une nuit obscure et peu importe pour moi de classer ceci.
    Je relie mon expérience douloureuse à cette traversée d’énergie nouvelle actuelle qui nous dépouille de nos miasmes, cristallisations accumulés depuis des générations. J’ai ressenti un vide existentiel, rien ne me nourrissait, tout me paraissait futile, dénué de sens. J’ai eu un besoin immense de vider ma maison de tous les objets que j’avais accumulés les années passées et je me disais « Mais, bon sang, pourquoi tout cet amoncellement de choses extérieures ? ». J’ai pris conscience de ce vide intérieur creusé par cette société actuelle et qui nous pousse à la consommation tout azimut. J’y suis tombé dedans et le réveil fut brutal. La Vie est ailleurs : mon besoin insatiable d’aller respirer dehors, de respirer en conscience, de me nourrir de vert de la Nature, d’écouter le chant des oiseaux, de chanter à tue-tête, de vivre du lien social etc.. _ comme par hasard j’ai rencontré des Jeunes citoyens occupant une ZAD _ de renouer avec mes anciennes amies.
    Je n’avais plus mes repères, mes jalons. J’avais marcher sur la route jusque là comme un automate et là je me réveillais et observais l’étendue des dégâts de notre mode de vie. Je comprenais en profondeur la décision de mon fils et des autres à vivre hors des normes de cette société, en rupture avec ce qu’elle propose. Même si j’avais déjà trié dans ma vie, filtré les priorités essentielles de celles futiles, j’avais été pris au piège comme la majorité.
    La révolution passera par ce « non » d’un nombre suffisant pour faire basculer les choses.
    Je reliais mes angoisses viscérales à ce refus de la folie du monde actuel – nucléaire, pollutions des eaux, de la terre, dictat de la finance, guerres imposées aux peuples -.
    J’avais des douleurs physiques : tord boyaux au ventre, pincements aux épaules, je m’allongeais et attendais que cela passe. Comme si le corps éruptait des cailloux, se dépouillait comme un serpent de sa peau ancienne.
    Il se trouvait que je faisais 2 pages d’écriture tous les matins et qui m’ont considérablement aidée à tenir le cap. J’ai fait une introspection bien plus importante que des séances auprès de psychologue.
    Pour moi cette expérience est une prise de conscience d’un changement qui se prépare, d’un changement d’espace temps par la conscience de chacun. J’ai écrit sur mes pages du matin « Nettoie ton intérieur et l’extérieur s’ouvrira. » Tant que l’on regarde la cause de nos angoisses ou difficultés comme extérieures à nous, rein ne pourra être transformé, transmuté, par contre si nous considérons nos difficultés se situant aussi dans notre être, et nous appartenant, alors nous reprenons notre pouvoir car si elles sont nôtres alors nous pouvons agir dessus, si elles sont à l’extérieur de nous nous ne pouvons pas agir dessus et nous luttons sans résultat probant. Ceci a été une sacré découverte pour moi.
    Je vous remercie pour la part que vous faites dans cette marche vers un au delà d’harmonie.
    Synchronie, depuis 2 jours ces angoisses sont envolées et j’écoute cette vibraconférence. Clin d’oeil de la Vie.
    Yvel.

  • Estelle Il y a 2 années

    Merci pour votre partage…

  • Anne-Marie H. Il y a 2 années

    Coucou Caroline, je viens de suivre la conférence en replay et je veux confirmer au sujet de la dépression. En t’écoutant, je me rends compte que ma dépression, qui a duré une année, était aussi une nuit noire de l’âme. J’étais juste une plante. C’est après cela que mon coeur et ma conscience se sont éveillés. J’ai abandonné toutes mes croyances religieuses et mes peurs, et j’ai éveillé le don de la guérison. L’éveil continue, bien sûr, grâce au Grand changement et à toutes vos merveilleuses vibraconférences. TOUT EST JUSTE dans notre vie, il faut juste accueillir sans jugement.
    Merci à toi pour ton témoignage. Merci à Stéphane de si bien choisir tous les intervenants.
    Je vous embrasse,
    Anne-Marie

  • Apex Il y a 2 années

    Bonjour,

     » Au cours de la Nuit de l’âme, c’est la foi en soi, le courage, la patience, la persévérance, l’abandon à la vie et l’appel à la Lumière qui importent plus. Il faut retrouver toutes ses raisons de croire à la vie et de faire confiance à son Centre divin. Car il ne s’agit que d’une expérience initiatique, donc probatoire, qui signale un prochain renouveau de fond en comble, si l’expérience est bien menée. Et c’est probablement à cette expérience que s’exposent ceux qui, en ce moment, ne s’occupent pas de leur ascension dans la Lumière. Ils entreront dans un tunnel de ténèbres qui aboutit, lui aussi, à la Lumière suprême, mais les y menant par la Voie la plus pénible, la plus périlleuse et la plus longue.  »

    bertrand duhaime

  • Chloé Il y a 2 années

    Merci pour cette belle vibra!!
    Je me sors, enfin j’essai de me sortir de la nuit noire. Je crois que c’est l’aube qui vient!!
    Je voulais juste vous partager que chez moi ça à duré plusieurs mois et qu’en plus je travaille en service de soins psychiatriques. J’ai vraiment eue peur de franchir la barrière!

  • SYLVIE Il y a 2 années

    bonsoir à vous 🙂 Je suis super contente de voir cette video, même en replay ! je viens de comprendre (enfin je crois comprendre lol) que j’ai vécu une nuit noire de l’âme quand j’étais toute petite, 5-6 ans je pense … et que je suis en train de la vivre en ce moment … J’ai peur du vide, de la mort, j’ai peur de ne plus exister lorsque je mourrais ! et pourtant, j’aide des âmes perdues à passer dans la lumière … et je ne comprenais pas ce que je ressentais, et quand j’étais petite je ne comprenais pas ce qui m’arrivait non plus ! en core moins !! … alors si j’ai bien compris la vibra, il faut que je lâche tout ça, et que je ne cherche pas à comprendre … et c’est vraiment super super dur !!! alors merci merci !!! j’y vois plus clair … je vous embrasse, Caroline, je t’embrasse

  • Sylvie LGC1 Il y a 2 années

    La nuit noire de l’âme

    Qu’est-ce que la nuit noire de l’âme ? C’est simplement votre plongée au plus profond de votre désespoir le plus sincère et le plus déterminé.

    Ne le confondez pas avec une dépression, cela est très éloigné. La dépression est la réponse à l’effondrement de votre mental lorsqu’il ne parvient plus à satisfaire vos besoins de Vie. Mais, même au plus profond de cette dépression, votre âme conserve son lien aimant et attentif. Elle maintient une cohérence dans votre désespoir, elle vous ramène vers vous-même et votre cœur. Vous naviguez sur des mers houleuses qui vous parlent de vos illusions. Et, alors que vous découvrez votre souffrance, vous obtenez des clés qui vous ramènent à la Vie pour pacifier et transcender.

    La nuit noire vous éloigne au plus loin de votre âme, là où tout espoir s’efface. Vous naviguez dans des terres désolées, brulées par la colère, la haine et le doute. Vous n’y trouvez que solitude. Aucun guide, aucune aide ne peut vous parvenir. Car vous êtes en Vous. Et parce que vous êtes en Vous, lutter est inutile puisque vous n’avez aucun ennemi. Vous y parvenez lorsque vous êtes prêts à abandonner tout ce que vous êtes, qui vous êtes, à entrer dans le Néant.

    L’acceptation est votre seule destination, celle de ressentir le désespoir dans sa plus grande démesure. Et lorsque vous aurez consciemment parcouru ce paysage aride et stérile, alors vous comprendrez. Il ne s’agit pas d’illuminer, de pacifier ou de transcender. Il ne s’agit pas d’une leçon incomprise. Il s’agit d’un pôle de la Vie.

    Car la nuit noire de l’âme se place dans la source de la Vie. De ce breuvage amer et empoisonné vous en tirerez l’Essence : la Fleur de Vie. Si la Joie en est une facette, le Désespoir est son frère. Voyez comme il s’offre en tant que moteur de cheminement. Il a abreuvé bien des vies portées en votre adn, et vous a élevé vers votre autonomie. Le Désespoir est muse des arts, soutien de vos actes de courage et bannière des révolutions. Il accompagne les faibles, les laissés pour compte et les orphelins. Il vous a nourri.

    La nuit noire ouvre votre conscience à cette dimension de Maîtrise. Elle se vit en une journée, une semaine, ou s’étaler sur plusieurs semaines et mois. Vous pouvez l’expérimenter en une fois ou en plusieurs phases, vous seul êtes souverain de votre programmation.

    Et n’ayez crainte. Lorsque le moment est venu, nous sommes là si vous le souhaitez pour vous aider à fermer cette porte d’éveil.

    Votre évolution passe par la nuit noire de l’âme, étape initiatique vers votre intégrité. Appréciez ce cadeau dans toute sa substance nourricière. La Vie se place en tout.

    Message extrait de http://miriadan.voila.net
    Lu sur la page FB de Magali Guérisseuse

  • Valérie Il y a 1 année

    Bonjour. mille merci ca explique tant de choses. Oui pour moi dépression égale nuit noire de l’ame. Merci d’avoir mis ce thème dans ma vie je ne connaissais pas ca explique tellement de chose… merci pour qui tu es …

Ajouter votre commentaire

Your email address will not be published.