Embrasez qui vous voudrez !

Saluzatous !

Ce mot n’existe pas ? Si : il vient de sortir ! On est ici pour co-crĂ©er, s’amuser, inventer. Pourquoi pas aussi avec le langage ? 😉

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ce qui se passe depuis le lancement de la web tv. Je sens une Ă©nergie de folie (douce) nous propulser. Le vent gonfle les voiles du Grand Changement, notre vaisseau va de plus en plus loin, de plus en plus vite. Pour ceux qui ont grandi avec le dessin animĂ©, nous voilĂ  tous Ă  bord du Grand Condor
 Pas seulement nous, les pilotes des diffĂ©rentes chaĂźnes et notre Cap’taine Steph. Mais vous aussi, chacun Ă  votre place, chacun avec votre importance et votre rĂŽle Ă  bord du vaisseau. ICI ET MAINTENANT. TEL QUE VOUS ETES.

 

342902-tao-esteban-et-zia-les-mysterieuses-620x0-1

 

VoilĂ  Ă  quoi nous assistons depuis notre poste de pilotage : au dĂ©part, nous avions des projets prĂ©cis…l’énergie du lancement a tout fait exploser. Un Fukushima d’amour et de joie s’est rĂ©pandu dans l’atmosphĂšre. Ne reste qu’une Ă©nergie libre et joyeuse, qui crĂ©e spontanĂ©ment sur son passage tout ce qui a besoin de l’ĂȘtre. Je rĂ©alise maintenant que la vision que j’ai eue et racontĂ©e en dĂ©cembre (ici), cette poudre d’étincelles et de cƓurs allumĂ©s qui filait Ă  toute allure pour se rĂ©pandre et se propager, c’était nous.

 

fees95

 

Je prends un exemple concret pour vous expliquer, celui de ma propre chaĂźne. TrĂšs vite, vos premiĂšres propositions (sur le conte que j’ai lu en fin d’émission) ont commencĂ© Ă  arriver. J’étais ravie parce qu’elles Ă©taient exactement comme j’en avais rĂȘvĂ© : des crĂ©ations libres, spontanĂ©es, qui ne se voulaient pas « artistiques », juste l’expression d’un partage dans la joie, la libertĂ©, l’unitĂ©, l’amour. A travers ces mails, nous avons commencĂ© Ă  dialoguer et « l’ñme -agit », comme l’appelle Julien, a opĂ©rĂ© Ă  plein. Vos remarques, vos commentaires, vos partages ont nourri mon inspiration et m’ont donnĂ© d’autres envies, d’autres idĂ©es, d’autres directions. A l’inverse, mes rĂ©ponses ont fait surgir en vous des envies, des talents cachĂ©s. Je suis fiĂšre et heureuse de pouvoir annoncer qu’une des prochaines invitĂ©es des Zateliers ne sera pas une grande pointure spirituelle, mais une spectatrice anononyme qui, comme moi, s’est sentie prĂȘte Ă  traverser l’écran pour venir vous parler du changement qu’elle vit et apporte au quotidien, Ă  sa façon, lĂ , dans notre bon vieux monde en transition. C’est exactement CA que je voulais impulser. Que vous ne soyez plus SPECTATEURS du Grand Changement, mais ACTEURS, tous impliquĂ©s, tous accrochĂ©s Ă  la cuiller, occupĂ©s Ă  touiller et Ă  faire bouillir la grande marmite de Potion Magique (gloub, gloub !).

 

A41B(1)Dessin reçu d’Aurore, crĂ©atrice du Grand Changement…

 

Le Grand Changement est entrĂ© dans VOS vies de plein fouet et Ă  mon avis, ce n’est que le dĂ©but. Certains ont participĂ© au projet en laissant leur inspiration agir directement sur leur lieu de travail, tel ce technicien du spectacle qui m’a envoyĂ© une photo retravaillĂ©e d’un lever de rideau, prise sur la scĂšne oĂč il bossait en Ă©coutant l’émission. J’ai trouvĂ© ça GENIAL comme illustration du dĂ©chirement du voile.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPhoto reçue de Ga, crĂ©ateur du Grand Changement…

 

D’autres m’ont posĂ© des questions, envoyĂ© des liens qui m’ont orientĂ©e vers d’autres d’émissions, menĂ©es autrement. Au sein de l’équipe, nous avons Ă©galement Ă©changĂ© et la mĂȘme magie s’est manifestĂ©e : chacun apportait des pistes et des Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse aux autres. Nous sommes tous les constructeurs d’un puzzle fabuleux qui se partagent les bonnes piĂšces au bon moment. Nous sommes tous les fous d’une danse qui en embarque d’autres sur son passage fulgurant : ceux qui sont encore un peu hĂ©sitants, lĂ , juste au bord. Tendez vos mains, attrapez celles que vous voulez. Si vous ne savez pas comment faire, lisez cet article que m’a envoyĂ© Julien, juste au moment oĂč j’écrivais le mien :

« Qu’est ce que vous pouvez faire aujourd’hui qui puisse vous mener sur les premiĂšres Ă©tapes de votre nouvelle vie ? Quels aspects de votre vie ou de vous-mĂȘme pouvez-vous laissĂ© tomber comme une ancre lourde qui vous ramĂšne toujours vers le bas ? Arrivez-vous Ă  voir qu’est ce qui dans votre vie aujourd’hui peut ĂȘtre assimilĂ© Ă  cette ancre ? Arrivez-vous Ă  voir l’élan que vous pouvez gagner en libĂ©rant ce que c’est qui vous retient ? »

 

Vous ĂȘtes le bateau, l’équipage, l’ancre. Vous ĂȘtes l’élan, la voie, la voile et le vaisseau. Le Grand Changement n’existe que par vous, avec vous, grĂące Ă  vous. Nous sommes tous Solides-Air. Prenez votre place ! Vous ĂȘtes invitĂ©s : entrez dans la danse, entrez dans le jeu !

flotte28

 Image trouvée sur : http://ashtar.sheran.free.fr/

Sylvie et l’équipage du Grand Condor

(Ă  ne pas confondre avec le Grand Con Dort. Faites bien attention Ă  ne pas vous tromper de vaisseau !!

Le nître, c’est celui qui vous donne des ailes dùs que vous montez dessus).

  canstock12840242

Pssst
 mon cƓur-oreillette me souffle de vous dire de bien relire ou rĂ©Ă©couter ce texte. Surtout les deux derniers mots. 😉