À la découverte de votre histoire d’âme sous hypnose  avec Philippe Obrecht et Sanaa, vendredi 10 septembre à 20h00 (heure de Paris)

137
https://youtu.be/CeDcjRBRkXk
Publié le 3 septembre 2021 par Yolande

Pour suivre la vibra-conférence sur YouTube cliquer sur ce lien
Pour suivre la vibra-conférence sur Facebook cliquer sur ce lien
Pour suivre la vibra-conférence sur le groupe Facebook du grand changement cliquer sur ce lien

Atelier exclusif pour les auditeurs du Grand Changement ! 

L’ATELIER EST DISPONIBLE A VIE

Vous pouvez y accéder à tout moment pour le visionner

Pour suivre l’atelier de Philippe Obrecht cliquer sur ce lien 

Vendredi 10 septembre 2021 à 20h00 (heure de Paris) atelier 1 avec Philippe Obrecht et Sanaa

Atelier 1 : À la découverte de votre histoire d’âme sous hypnose 

Vivez un accompagnement sous hypnose à la rencontre de votre identité spirituelle. 

Une séance d’hypnose d’exploration de vos vies antérieures et/ou de reconnexion à votre essence spirituelle et à votre famille d’âmes (l’expérience peut varier selon les sujets)

L’Hypnose Karmique, dite Hypnose Spirituelle de Régression, constitue une véritable quête spirituelle au cœur de la psyché humaine. Elle s’adresse aux personnes familiarisées avec le concept de la réincarnation de l’âme et désireuses de connaître et d’approfondir leur mission de vie, tout en stimulant un processus d’épanouissement et de libération de peurs et de blocages émotionnels procédant de vies antérieures.

L’exploration des vies antérieures permet de :

• comprendre certaines des influences karmiques sur votre vie et remonter à la source de problématiques (relations, maladies, situations qui se répètent, etc.)

• vous libérer de certaines peurs ou dénouer certains blocages provenant de vies passées,

• accéder de nouveau à certains savoirs ou à de l’information d’une vie passée dans le but de vous aider à progresser en tant qu’âme.

La reconnexion à votre essence spirituelle et à votre famille d’âmes permet de :

• communiquer avec vos guides spirituels

• renouer avec votre mission de vie

• connaître votre groupe d’âmes

• recevoir des conseils en lien avec les défis de votre incarnation

• faciliter le pardon de soi et des autres

• cheminer dans un processus de deuil en communiant avec des êtres chers décédés

• comprendre l’origine de sentiments profonds et inexpliqués

• comprendre l’origine de certains problèmes de santé et stimuler un processus de libération.

L’ATELIER EST DISPONIBLE À VIE

Vous pouvez y accéder à tout moment pour le visionner

Pour suivre l’atelier de Philippe Obrecht cliquer sur ce lien 

⭐️Hâte de partager en toute authenticité la vie ! ⭐️

 

Qui est Philippe Obrecht ?

Je suis né et j’ai grandi dans une grande famille très religieuse qui diabolise le développement personnel, la psychologie, la méditation, l’hypnose et toutes les sagesses relatives à la nature spirituelle de l’âme. Profondément malheureux dans ce christianisme fondamentaliste, je ressentais tout jeune la dissonance cognitive entre la réalité que j’observais et mes croyances inculquées dès ma naissance. Le monde y est également diabolisé et la notion d’amour complètement intellectualisée. L’un des dogmes du mouvement présente d’ailleurs le cœur comme un traitre, dont il faut se constamment méfier. J’ai donc grandi en me coupant de mes émotions et du monde extérieur.

En janvier 2012, à l’âge de 41 ans, j’ai réussi à m’extraire de ce puissant conditionnement religieux. Rejeté par ma famille et mes amis pour qui je suis devenu un paria, j’ai fait table rase de toutes mes croyances, y compris sur ce Dieu biblique qui m’apparaissait de plus en plus clairement comme un despote bipolaire. J’ai fini par douter de son amour, de sa sagesse et de sa justice. Alors j’ai prié, sans direction précise, pour trouver des réponses à mes questions. J’ai aussi beaucoup lu, notamment des ouvrages de développement personnel et spirituel, stigmatisés par ma religion de naissance. Dans les mois qui ont suivi, j’ai fait de belles rencontres qui m’ont fait entrevoir le véritable sens de la spiritualité, laquelle n’a rien à voir avec le concept de religion.

En décembre 2012, j’avais déjà fait un certain nombre de découvertes sur les expériences de mort imminente qui m’avaient permis de dissiper ma peur de la mort héritée de ma religion. L’expérience commune d’un amour inconditionnel ressentie au-delà de la mort m’a également beaucoup touché. J’ai alors découvert une interview extraordinaire du Dr Michael Newton, un psychiatre américain et pionnier de l’hypnose spirituelle de régression dans les vies antérieures et l’entre-vies. J’ai commandé ses deux premiers livres et j’ai compris très rapidement que les réponses à mes questions existentielles étaient consignées là, à travers les plus de 7000 témoignages de patients recueillis sous hypnose. Devant mon enthousiasme, mes nouveaux amis m’ont dit : “Et si tu te formais à cette hypnose ?”

En 2015, je me suis donc formé localement en hypnose thérapeutique puis en hypnose spirituelle de régression auprès de l’Institut International d’Hypnose Spirituelle de Montréal et j’ai donné mes premières consultations dans la foulée. J’ai ainsi eu maintes fois la confirmation in vivo de la puissance de l’hypnose karmique et de la réalité des vies antérieures et de notre essence spirituelle. Mais aussi de cet extraordinaire amour inconditionnel émanant de la Source et de nos Guides spirituels avec qui la communication s’établit dans le monde de l’invisible au cours des séances.

Témoignages :

“Séance miracle !”
“J’’avais toujours conduit en voiture, tranquillement, librement, et puis, en début 2015, des angoisses ont commencé à m’envahir, progressivement, en prenant le volant sur les autoroutes. Et de plus en plus, à tel point qu’une peur profonde me poussait à m’arrêter sur les aires de repos en urgence, les mains et pieds trempées par la panique, j’en étais même arrivé à quasiment ne plus conduire. J’avais comme peur de perdre le contrôle de la voiture, de ne plus sentir la pédale d’accélération, dès que je passais les 110 km heure, surtout dans les descentes, quand les voitures me collaient de trop près, ou quand j’avais à dépasser des camions. Je vivais comme un grand danger, une peur de mourir.
J’ai alors demandé à Philippe Obrecht s’il pensait pouvoir faire quelque chose avec l’hypnose. Nous avons essayé une séance. Et là, chose incroyable, il m’a accompagné comme dans une régression dans le temps. Je me suis retrouvé dans un premier temps, accidenté sur un circuit de course. J’étais dans la voiture que j’avais pilotée, à l’arrêt. La voiture était dans un état pitoyable, le capot avait brûlé, je ne pouvais plus bouger les jambes. C’était horrible. J’essayais de sortir comme je pouvais, avec le haut du corps, mais rien à faire. Je hurlais pour de l’aide, désespéré, mais rien n’y faisait. Personne ne m’entendait… dans ces secondes si longues…
Chose incroyable, je me suis alors retrouvé quelques instants après dans le ventre de ma mère, c’était dans cette vie-là… J’avais les jambes coincées, et je poussais autant que je pouvais pour essayer de sortir. J’avais une sensation d’impuissance, d’étouffement, avec la peur de ne pas pouvoir sortir et de mourir sans être entendu. En fait je suis né difficilement par césarienne, 6 jours après la date d’accouchement prévue… Et ai toujours ressenti dans ma vie comme une peur de l’engagement, de l’étouffement, d’être envahi…
Résultat après cette séance d’hypnose : Ma peur de conduire s’est alors progressivement estompée. Quand les angoisses revenaient, je repensais à cette régression et aux jambes coincées dans la voiture de course ou dans le ventre de ma mère. Et le fait de pouvoir les étirer me permettait de me libérer de ma peur et de ces angoisses. Quel bonheur aujourd’hui de pouvoir à nouveau conduire, apaisé et serein !!
Alors grand merci à toi Philippe !! Pour ton merveilleux travail d’accompagnement, ton aide si précieuse, ta gentillesse.” — Olivier, 49 ans, Toulon

“La séance d’hypnose spirituelle que j’ai vécue avec toi a été une expérience forte. C’est difficile à décrire en quelques mots, mais le mieux-être physique comme mental qu’elle m’a procurée a été immédiat et durable. D’abord par la détente et la mise en confiance du cadre de la séance. En effet, les stimuli sensoriels (la chaleur, la luminosité, l’odeur, le timbre et le rythme de ta voix) permettent un lâcher-prise que j’arrive difficilement à atteindre en méditation. Ta bienveillance que l’on ressent et qui est omniprésente favorise ce climat de sécurité qui nous permet d’aller plus loin encore dans le lâcher du mental et favorise une connexion plus juste à notre âme. Ainsi à mon réveil, j’ai été surprise du temps qu’a duré la séance, j’ai eu l’impression que ça avait duré quelques minutes mais après écoute de l’enregistrement ça avait duré bien plus ! Et comme beaucoup de moments se passent hors du conscient, je n’avais aucun souvenir de plusieurs passages ! Des messages forts, justes, sur ma vie et sur les raisons qui m’ont amenée à être ce que je suis. Et des réponses claires sur où mon âme souhaite aller et les freins (la confiance en soi !!!) qui ralentissent sa progression. J’ai eu la chance de revoir des moments-clés d’une vie antérieure qui mettent en lumière certains comportements et certaines relations toxiques que j’entretiens.
À un moment, j’ai eu la vision d’Êtres d’une profonde bienveillance et d’un amour à mon égard que je n’avais ressenti qu’au moment de mon EMI, en 1998. Des guides bienveillants, dans un espace très lumineux, avec une musique absolument magnifique. Leur apparence, par la taille de leur boite crânienne et la couleur de leur peau, ne semblaient pas humaines. Ce moment a été le plus fort de la séance. J’en garde plusieurs années après un souvenir fort. Merci Philippe, de m’avoir permis de vivre ce moment incroyable et hors du temps !” — Mélanie, 35 ans, Var

“J’ai expérimenté à deux reprises l’hypnose de régression spirituelle avec Philippe Obrecht. Ma première expérience a été un déroulement de plusieurs vies antérieures dans l’ordre chronologique : homme du fond des âges en plein désert, puis Celte au bord de l’océan, femme sage d’Israël avant JC, bûcheron dans les Alpes, industriel en Angleterre au XIXe siècle… En passant par une mort du nourrisson où j’ai pu ressentir toute l’immensité de l’amour inconditionnel de la Source en remontant vers ma maison. Oui car j’ai vu aussi « Ma Maison », la vraie, celle de l’autre-côté, où se retrouve aussi ma famille d’âmes.
J’ai croisé dans ces vies revisitées des personnes qui font aujourd’hui encore partie de ma vie actuelle… Pour moi ce n’est pas un hasard si ce sont ces vies antérieures qui m’ont été révélées, car j’en ai retiré plein de leçons applicables aujourd’hui.
Ma seconde expérience avait un but particulier : celui de voir les vies vécues en commun avec ma Flamme Jumelle. Une vie de Celte encore, côté Irlande vraisemblablement, où ma Flamme Jumelle s’appelait alors Gladys. Chose étonnante et que j’ignorais, lorsque je lui ai raconté nos vies antérieures communes, ma Flamme Jumelle m’a appris qu’enfant elle demandait à ses parents pourquoi ils ne l’avaient pas appelée Gladys… Puis une vie simultanée à Istamboul, une autre dans une place forte du Moyen- ge visiblement dans les montagnes autrichiennes, et un retour à ma vie déjà vue lors de ma première expérience, celle du XIXe siècle, avec bien plus de détails.
Chacune de ces vies comportait une leçon à surmonter sur le plan karmique, et certaines en lien avec des personnes tierces qui jouent un rôle dans mon parcours actuel. Enfin, grâce aux question finement posées par Philippe, j’ai canalisé des messages de mon Guide Spirituel.
Je remercie Philippe pour ces expériences merveilleuses ; replonger dans mon passé d’âme me permet de mieux intégrer ce que je dois dépasser ou atteindre aujourd’hui.” — Michaël, 51 ans, Toulouse

“L’hypnose spirituelle a été une vraie révélation. C’est intéressant de voir les liens entre nos vies passées et celle actuelle. Lors de ma première grossesse, j’avais des terreurs nocturnes où je sentais du feu chez moi et je voyais de la fumée. J’avais aussi peur de l’eau de mer, en fait c’était assez étrange : j’en avais peur mais j’étais fascinée. Lors de la régression, je me suis vue dans une cité ancienne en train de combattre. J’étais prise au piège par les flammes, juste avant qu’une immense vague vienne engloutir le lieu. J’ai pu retrouver ici les deux éléments que je craignais et comprendre que ces angoisses n’appartenaient pas à cette vie. À un autre moment, je me suis vue en Amazone, en train d’apprendre les bienfaits des plantes et le langage des animaux. J’y ai vu ici un parallèle avec ma vie actuelle, car ce sont deux domaines qui me tiennent très à cœur et avec lesquels j’ai une aisance naturelle. Je me suis retrouvée à tellement d’endroit fabuleux lors de cette régression, un voyage dans le temps et l’espace. La séance a duré 3 heures et j’ai eu la sensation qu’il s’était écoulée seulement 30 minutes. Le ressenti est tellement réel. Avec Philippe on se sent en confiance et le lâcher-prise est aisé. Un grand merci pour cette fabuleuse expérience.” — Élise, 28 ans, Camps La Source

“L’état de conscience élargie que j’ai vécu lors de la séance d’hypnose spirituelle avec Philippe, a été un moment tout à fait extraordinaire. J’avais vraiment l’impression d’une expansion de mon être spirituel dans un immense univers de savoir qui s’affranchissait de l’espace et du temps. Tout cela sans perdre la notion de mon identité actuelle. L’état qui me paraît le plus proche de ce que j’ai vécu lors de cette séance, est celui du rêve éveillé (ou rêve lucide). J’en suis ressortie avec une intense impression de liberté, une aptitude à mieux relativiser les contraintes, une meilleure compréhension de ma force intérieure.
Philippe mène la séance avec un grand professionnalisme, empreint de respect et de gentillesse. Je recommande vivement cette formidable expérience de l’hypnose spirituelle qui permet de se retrouver au-delà des voiles de l’illusion pour mieux se comprendre et avancer sur son chemin de vie.” — Danièle, 54 ans, Toulon

“Merci à Philippe pour cette séance d’hypnose régressive bien menée. Je me suis sentie bien accompagnée et dirigée tout en finesse pour aller au plus profond de cette expérience. Beaucoup d’émotions, des larmes, de la joie et des rencontres qui m’ont apaisée et réconfortée. Un beau voyage entre vies antérieures et moi intérieur.” — Sandrine, 56 ans, Toulon

Catégorie Tag