CONNEXIONS Étude sur les CONTACTS avec l’INVISIBLE, Sylvie Dethiollaz, C.C Fourrier et Anne-Élise Robert – Mercredi 01 novembre à 20h00 Paris – CONFÉRENCE

782
Published on 17 octobre 2023 by

Vibra-conférence interview avec Sylvie Dethiollaz, Claude Charles Fourrier et Anne-Élise Robert

Pour suivre la vibra-conférence sur YouTube cliquer sur ce lien
Pour suivre la vibra-conférence sur Facebook cliquer sur ce lien
Pour suivre la vibra-conférence sur le groupe Facebook du grand changement cliquer sur ce lien

Au printemps 2013, un phénomène étonnant se produit au cours d’une expérience scientifique, menée par Sylvie Dethiollaz et Claude Charles Fourrier dans le but d’étudier les capacités de clairvoyance de Nicolas Fraisse.

Des « voix invisibles » chuchotent à l’oreille de ce dernier des indications précises, qui lui permettent d’obtenir un taux de réussite exceptionnel.

Cet événement troublant marque pour eux le début d’une étude approfondie.

Au travers d’entretiens questions-réponses menés avec des personnes dites « réceptrices » de Suisse, de France, de Belgique et du Québec, mais également grâce à de nombreux témoignages venus du monde entier, se dessine une réalité complexe et révolutionnaire que les auteurs confrontent aux avancées et théories scientifiques les plus récentes dans le domaine de la physique et des neurosciences.

Résultat de nombreuses années de recherche, leurs conclusions pourraient bien donner le vertige …

Qui est Sylvie Dethiollaz ?

Sylvie DETHIOLLAZ est docteure en biologie moléculaire et directrice de l’Institut Suisse des Sciences Noétiques (ISSNOE), une fondation reconnue d’utilité publique qui se consacre à l’étude de la conscience à travers les états modifiés de conscience non ordinaires.

Qui est Claude Charles Fourrier ?

Claude Charles FOURRIER est psychothérapeute à l’ISSNOE, spécialisé dans les états modifiés de conscience non ordinaires depuis plus de trente ans.

Ils sont aussi les auteurs de Voyage aux confins de la conscience, dix années d’exploration scientifique des sorties hors du corps : le cas Nicolas Fraisse, Éditions Guy Trédaniel, 2016 et de États Modifiés de Conscience – NDE, OBE et autres expériences de l’esprit, Éditions Favre, 2011.

Qui est Anne-Elise Robert ?

Anne-Elise est thérapeute pour Hypersensibles. Spécialisée pour les hypersensibles dont le cerveau bouillonne, elle se passionne à accompagner les personnes à se reconnaître hypersensible, se comprendre, se valider et se retrouver enfin.

Ensuite, il est temps de lâcher les peurs, les angoisses et les blocages. Grâce aux outils qu’elle utilise pour libérer les émotions, les mémoires, les anciens traumatismes, l’énergie bouge et la personne se sent mieux.

La régulation émotionnelle Tipi, la DMOKA® (proche de l’EMDR) et le coaching pour hypersensibles seront utilisés dans les séances avec Anne-Elise.

Anne-Elise est aussi médium et elle se sert de son ressenti pour trouver ce qui peut aider la personne à débloquer sa situation.

Après les séances, le mieux-être est enfin là ! C’est le moment pour la personne hypersensible d’étendre ses ailes et de décoller pour vivre ce qui lui tient à cœur et ses missions de vie !

Témoignages :

« … Quelques temps après mon EMI, je suis parti travailler en Angleterre dans l’hôtellerie. Un jour, alors que j’étais seul dans ma chambre pendant ma pause, j’entends tout d’un coup une “voix” qui me dit que dans quelques minutes “untel” va frapper à ma porte pour venir chercher un livre… Et c’est effectivement ce qui se passe ! Pendant environ trois mois, je vais discuter avec cette voix, ainsi qu’avec deux autres. Je pouvais les situer dans la pièce, mais pas les voir. Ces voix m’ont demandé d’arrêter le tabac, le café, le sucre et m’ont donné des conseils de diététique qui devaient m’aider à “mieux les entendre”… Effectivement, plus j’appliquais les consignes, mieux je les entendais. Mais peu à peu, j’en ai eu assez de leurs conseils, je ne pouvais plus rien faire, plus rien acheter, je ne me sentais pas libre, alors j’ai fait exprès de recommencer à consommer tous les produits “interdits” et les voix se sont estompées. Mais ces voix continuent quand même à “m’accompagner” et à se manifester dans des moments importants de ma vie, maintenant plutôt sous forme télépathique, et toujours pour m’aider… ».

Philippe L.

« Depuis mon enfance j’ai toujours entendu une voix intérieure et j’ai compris au fil du temps qu’elle correspondait à des mots que mon mental posait sur des informations subtiles que je recevais en permanence d’une présence que je nomme aujourd’hui la “Présence”, qui m’a guidé et me guide encore vers des horizons merveilleux et épanouissants… » 

Ravi S.

« J’ai fait plusieurs OBE dont une très marquante, au cours de laquelle j’ai rencontré ma grand-mère décédée. Elle m’a fait visiter l’endroit où elle vit. (…) Elle m’a dit qu’elle était très occupée dans ce nouveau monde et qu’il ne faut pas s’inquiéter pour elle. (…) Depuis, je suis en connexion avec ma grand-mère et je peux communiquer avec elle. C’est comme une voix intérieure, je peux l’entendre et sentir sa présence physiquement. »

 E. K.

« Un jour, alors que je suis dans un service de chirurgie cardiaque à m’occuper de quinze patients, lors de la distribution des médicaments, j’entends le concert de voix (auquel je suis maintenant habitué) qui me dit : “ATTENTION, ces drogues ne sont pas pour ce corps ! Danger !” Je reste sans voix et je vérifie… Effectivement, j’ai bien failli donner les mauvais traitements à cette personne !… Une autre fois, je suis en salle de réveil et j’entends à plusieurs reprises le flot de voix qui m’avertit, par de courtes phrases, de différents problèmes et intolérances à des médicaments, dont je n’ai pas connaissance. Par exemple, j’entends : “Surtout pas d’aspirine pour cet être ! “, alors que je suis sur le point d’en administrer à un patient. Je découvre alors, sur le dossier d’anesthésie, que celui-ci souffre effectivement d’une allergie à ce médicament, dont je n’ai pas été informé… Une autre fois encore j’entends : “Elle ne dort pas, l’air ne parvient pas à ses organes”. Là, je me rends compte que la patiente fait un retard de réveil suite à une hypercapnie… » 

Nicolas F.

« Lorsque j’avais quarante ans, un jour que j’étais sur mon balcon qui donnait sur un petit étang, j’ai vu la Vierge. L’apparition était comme “en suspension” au-dessus de l’étang, à une distance d’environ cinq mètres. À cet instant, j’ai ressenti une sensation si forte de lien filial que j’ai dit “Maman” en la regardant. L’apparition était habillée d’une sorte de grand voile bleu en soie, qui descendait jusqu’aux pieds, avec un lien écru autour de la taille. Elle avait la tête penchée, un visage fin, des lèvres pâles, des yeux allongés de couleur marron clair, une peau légèrement mate. C’est alors qu’elle m’a parlé, elle m’a presque réprimandée de ne pas me servir de ce qui m’avait été révélé pendant mon expérience et m’a dit quelque chose comme “Ça sert à quoi tout ce que l’on t’a montré pendant ton EMI ?”. Cela a duré de cinq à dix minutes. Je ne me rappelle pas de tout ce qu’elle m’a dit. Trop d’émotions… »

Patricia T.

Anne-Élise Robert

Hâte de partager en toute Hypersensibilité comment avoir des contacts avec le monde de l’invisible!

Category